Aikido ffaaa logo
Accueil > Fédération > CHIBA Kazuo Sensei

CHIBA Kazuo Sensei

CHIBA Kazuo Sensei.

Un grand maître de l’Aïkido vient de nous quitter ce vendredi 5 juin.

Né le 5 février 40, il commence les Arts martiaux avec le judo à 16 ans puis très vite rejoint le Hombu dojo où il sera Uchi Deshi de O Sensei durant plus de 8 ans.

A la demande de l’Aïkikaï, il émigre vers le Royaume Uni en 1966, donc 2 ans après l’arrivée de Tamura Sensei en France. Il s’installe à Londres.

Vers 1972, Nakazono Sensei, qui travaillait en synergie avec Tamura Sensei pour le développement de l’Aïkido en France et en Europe, décide de quitter la France pour s’installer à Santa Fe (New Mexico – USA). Or il y avait à cette époque un taux de progression des licenciés en France très important (supérieur à 15 % par an) et Tamura Sensei n’arrivait plus à réponde à toutes les demandes de stages.

Suite au départ de Nakazono Sensei, Tamura Sensei nous pressa alors instamment d’inviter Chiba Sensei en particulier pour animer des stages dans le Nord : Paris et Strasbourg. J’étais à cette époque le responsable local pour l’organisation de ces stages à Strasbourg.

Ce fut une merveilleuse découverte mais aussi un changement de rythme très important. Chiba Sensei accordait une importance primordiale au travail des armes, et beaucoup d’anciens –dont moi-même- lui devons toutes nos bases en Aïki- Ken et Aïki-Jo. Dès 1973, il s’appuya sur les Kumitachi et Kumijo de Seito Sensei dont les 2 premiers livres, consacrés uniquement au Ken et au Jo, venaient de paraître.

C’était avec Chiba Sensei un Aïkido très physique au sens d’un engagement complet et qui apparaissait à beaucoup relativement dangereux. Mais cette ambiance électrique obligeait les pratiquants à aller à leurs limites et parfois un peu au-delà !

C’était aussi un génie de pédagogie, présentant des exercices nombreux et progressifs pour l’apprentissage des Kumitachi dont certains faisaient 21 temps !

En 1977, il quitte Londres pour rentrer au Japon avec son épouse et sa fille. Il est alors un temps secrétaire général de l’Aïkikai. Puis il effectue une retraite assez longue (2 ans environ) dans un temple Zen Bouddhiste.

En 1981 Yamada Sensei l’appelle pour lui demander de s’installer sur la côte Ouest des Etats Unis. Il choisit San Diego en Californie.

Dès 1983, il revient en Europe pour rediriger des stages en Espagne, au Royaume Uni puis en France.

Son travail aux armes s’était considérablement modifié dans un sens plus réaliste et dangereux avec de nombreuses techniques attaquant les mains (Chassé, Makiotoshi, etc).

J’ai pu suivre certains de ces stages toujours très intensifs à San Sebastian, à Birmingham et à Méjannes-le-Clap. La magie opérait toujours.

Alors que je suivais déjà Nishio Sensei très intensivement, j’ai pu lui rendre une visite dans son dojo à San Diego en 1998. Tout le dojo reflétait cette intensité et cette passion qui caractérisait le maître et son art.

C’est un très grand maître qui vient de nous quitter et tous ceux qui l’ont approché et ont pu travailler avec lui se sentent orphelins.

Paul Muller

FFAAA, 11 rue Jules Vallès 75011 Paris - Tél. 01 43 48 22 22 - Fax 01 43 48 87 91 - Mail

Le siège fédéral est ouvert : du lundi au vendredi de 9h00 à 13h00 puis 14h00 à 17h30

La FFAAA est agréée par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports (75 S 273, Arrêté ministériel du 7 octobre 1985.).
Membre de l'IAF (International Aikido Federation) et de l'UFA

© 2000-2017 FFAAA Tous droits réservés. Mentions légales - Réalisation MSAI

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Logo FacebookLogo TwitterLogo RSS Google+
AikikaiEspace videFédération Internationale AïkidoEspace videMinistère de la Santé et des Sports logo
aikido.com.fr page d'accueil